Le grand voyage d'Appollo Frog #2

Publié le par Vegas


Suite à une avarie, j’ai dérivé de ma route initiale. Perdu pendant quelque temps, j’ai heureusement pu atterrir sur une étoile supposée habitée par une colonie scientifique. La base existe mais les scientifiques, eux, n’ont rien de scientifiques ! Je n’ai vu là qu’une bande de néo-universalistes, des utonaturos hirsutes. J’ai quand même trouvé dans ce fourbi à l’abandon un spatio-mécano aux neurones actifs.


Pendant les réparations (deux jours : une épreuve insoutenable), j’ai dû demander le gîte à l’un des colons, un pêcheur d’Amalonng, bestioles qu’ils affectionnent ici pour leurs œufs fortement narcotiques. Que ce choix fût imprudent ! Mon imbécile d’hôte, complètement drogué, a renversé ses aquariums. Et voilà ses dizaines de répugnantes petites larves gigotant et bondissant partout dans l’atrium. J’ai ainsi été agressé par l’une d’elles. Enfin, agressé n’est pas le terme, elle est entrée en moi (je vous passe les détails). Beurk !


Selon eux, cet incident est rarissime et nul n’a pu m’indiquer avec certitude les manifestations secondaires de cette intrusion. Un clonage, une restructuration cellulaire ou un médium fantomatique, voilà les hypothèses de ces gogos !
Je continue mon périple… accompagné malgré moi.

 

 

 

Par Thierry Bedouet

 


Publié dans APPOLLO FROG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article